Présentation

Alain Badiou au coeur de Marseille

le 11 octobre 2014

C'est sans doute le philosophe dont l'œuvre jouit du plus fort rayonnement international ; il consacre d'ailleurs une bonne partie de son temps aux voyages et aux échanges à l'étranger.

le 11 octobre 2014
10h30

Alain Badiou au coeur de Marseille

Au Gyptis, le samedi 11 octobre 2014 à 10h30

Pensons le matin
La culture à l’épreuve de l’urbain

Le thème de l’urbanisme et des multiples fragmentations qu’il engendre ou dont il se compose, s’est imposé pour Marseille analysée comme une ville-qui-inclut-ses-banlieues, qui veut certes se donner un nouveau visage mais qui, au fond, est saisie par un désenchantement dont les causes doivent être recherchées.

La rencontre avec Alain Badiou permettra d’approfondir la réflexion, en écoutant ce philosophe qui connaît Marseille, ses habitants et ses tensions, et qui sait interroger les « Images du temps présent »*.


* « Images du temps présent » est un volume du Séminaire d’Alain Badiou représentant deux années et demie d’interventions mensuelles, et qui vient de paraître depuis avril 2014 chez Fayard dans la collection « Ouvertures ».

----------------------------------

Au Gyptis, le samedi 11 octobre 2014, à 20h30
«Élever l'impuissance àl'impossible»

De cette phrase de Jacques Lacan, Alain Badiou a fait le point de départ de son grand livre l'Être et l'Événement (paru en 1988 et suivi en 2006 parLogiques des mondes, l'Être et l'Événement 2).
Voici ce que le philosophe écrit à propos de sa fréquentation de l'oeuvre de l'anti-philosophe Lacan (Le Séminaire, Lacan, L'antiphilosophie 3, Fayard, 2013*) :« Lacan a été, depuis la fin des années cinquante du dernier siècle, un compagnon essentiel autant que malaisé de mon itinéraire intellectuel. Aussi dans ce Séminaire la controverse est-elle constamment mêlée à la surprise étonnée devant les inventions du maître. On chemine comme on peut, dans la broussaille parfois. Mais on rencontre tant de formules décisives! Celle que je retiendrai parmi tous ces trésors verbaux consiste à dire que l'objectif de la cure est "d'élever l'impuissance à l'impossible". Ce pourrait bien être la définition, par moi cherchée depuis longtemps, et que Lacan avait trouvée de longue date pour un usage tout différent, de... la philosophie. »
Et Badiou ajoute (p.199) : « Quand vous êtes au pied du mur de l'impossible, c'est, comme le latiniste Marx aimait le dire, hic Rhodus, hic salta, c'est ici qu'il faut sauter dans le réel. Autrement dit, il n'y a plus que l'acte qui puisse vous attester comme Sujet. »
Ce « saut dans le réel » sera au centre de la réflexion de cette soirée, où il sera fait référence au dernier Lacan, celui qui mit l'accent sur le réel et la jouissance. Comment sortir de l'impuissance? Qu'est-ce qu'un acte? un choix? Qu'en est-il du sujet? des vérités? du courage? des positions «homme» et «femme»? du politique? Peut-on penser le présent ? Alain Badiou dialoguera avec Hervé Castanet, psychanalyste, professeur d'université, membre de l'École de la cause freudienne, directeur du centre psychanalytique de consultations et traitements à Marseille, fondateur de la revue d'art, littérature et critique.
Il particolare, et auteur de nombreux livres dont, dernièrement Homoanalysants, des Homosexuels en analyse, chez Navarin (Le champ freudien), La Sublimation, L'artiste et le psychanalyste, chez Anthropos / Economica. Le dialogue sera introduit par Florence Pazzottu et ponctué par des projections, notamment celles de l'Éternel retour et Lacan dalida, courts films de Pascal Lièvre, qui sera présenté par Marc Mercier, directeur des Instants vidéo Une performance de l'artiste dans le hall du Gyptis concluera la soirée.

 

Alain Badiou

Né à Rabat le 17 janvier 1937, Alain Badiou est sans doute le philosophe dont l'œuvre jouit du plus fort rayonnement international ; il consacre d'ailleurs une bonne partie de son temps aux voyages et aux échanges à l'étranger. En France, où on le cite et où souvent on l'attaque pour sa défense de l' «Hypothèse communiste» et pour son engagement auprès des travailleurs, notamment auprès des travailleurs sans papiers, son œuvre vaste, complexe et rigoureuse, est encore mal connue.
C'est pourtant une œuvre majeure, et qui permet un questionnement fertile de notre temps, à contre-pente de la résignation et de la dépression qui sembleraient être de mise. C'est aussi une œuvre extraordinairement ouverte aux autres formes et autres champs de la pensée et de l'action, puisque, pour Alain Badiou, « c’est la philosophie qui est sous condition des sciences, de la politique, de l’amour et de l’art, une quadrilogie productrice de vérité. La philosophie vient après en tirer les leçons générales » .

 

Cette journée s’inscrit dans un cycle marseillais, "Evénement Badiou au coeur de Marseille" avec :


- le mercredi 8 octobre : au Toursky, Alain Badiou parlera de philosophie, de poésie et de théâtre : « vers une discipline des conséquences »


- jeudi 09 octobre : au cinéma Variétés, il participera au débat faisant suite au film « Souffles de vie : la victoire des Nestlé de Marseille » et évoquera les luttes ouvrières, luttes d’émancipation et « l’hypothèse communiste »


- vendredi 10 octobre : au centre social Agora de la Busserine, il échangera avec le Collectif des Quartiers Populaires de Marseille sur le « Réveil de l’histoire » et la place des habitants des quartiers populaires
- samedi 11 octobre, en soirée, au théâtre Gyptis, il discutera de psychanalyse et politique : « Élever l’impuissance à l’impossible »


- dimanche 12 octobre : en clôture du festival les Littorales, Alain Badiou lira quelques extraits de son œuvre littéraire.

Programme à télécharger ci-contre dans la colonne de droite
 

Info