Présentation

Lieux Fictifs

Laboratoire de création, d’éducation, de formation et d’expérimentation sur l’image

Lieux Fictifs est un laboratoire de recherche cinématographique / Dans un dialogue entre l'art, la prison et la société.

Lieux Fictifs

Laboratoire de création, d’éducation, de formation et d’expérimentation sur l’image

 

Lieux Fictifs a été fondé en 1994 par Caroline Caccavale et José Césarini, réalisateurs indépendants qui souhaitaient formaliser en un lieu, leurs réflexions et leurs pratiques sur l’image. Le réalisateur Clément Dorival les rejoint en 2006 et s’associe aux différents projets.
 
Ce laboratoire de création, d’éducation, de formation et d’expérimentation sur l’image, inscrit sa recherche dans un dialogue entre l’art et la société, depuis des territoires différents et avec la participation de divers publics (centre pénitentiaire, université, lycée, centre sociaux…) rassemblés autour de projets communs. Il développe et produit des films indépendants, des créations partagées, des programmes de recherche, de formation et une politique de diffusion et d’édition.
Dans ce laboratoire, l’expérience artistique est considérée comme un levier pour la transmission, l’éducation et la formation, et permet à chaque participant de déplacer son regard, de se ré-envisager. La création cherche à reconstruire du récit individuel et collectif, à imaginer de nouvelles représentations  dans des lieux et des temps qui les fragmentent, les isolent, les effacent. 
 
Un lieu permanent de formation et de création visuelle et sonore est mis en place au Centre pénitentiaire de Marseille, au cœur de la détention. Il accueille des projets qui croisent le cinéma avec différentes écritures artistiques (arts visuels, théâtre, danse, création sonore) menés par des professionnels.
Une dynamique est créée autour de l’image, s’adressant plus largement à l’ensemble de la population pénale (programmation et réalisation pour le canal vidéo interne de la prison des Baumettes et création du Prix Renaud Victor en partenariat avec le Festival International du Documentaire de Marseille)
 
Plusieurs dimensions de travail sont par ailleurs développées dans le cadre de partenariats européens : la recherche et la formation, échanges de pratiques entre artistes et formateurs, élaboration de séminaire, de colloque et de workshop.
 
« Un dialogue entre l’art, la prison et la société »
 
Date de création : 1994
Date d'implantation à la Friche : 1999
Ca s'est passé

2014

2013

Info